Wang Wei
Image Internet

 

L’atmosphère de l’automne est limpide et lointaine.
Je ne me sens plus loin des hommes.
Je me réjouis de voir les hérons sur la grève,
En même temps que les monts sortant des nuages.
Les flots limpides s’agitent vers le soir,
Le clair de lune brille et va cesser.
Cette nuit, appuyé sur ma rame unique,
Indécis, je voudrais ne jamais rentrer

Wang Wei
                                                                             Traduction Liou Kin-ling