08 février 2018

La substance du Tout est docile et plastique.
La raison qui la règle n'a en elle-même aucun motif de mal faire, car elle n'a rien de mauvais, ne fait aucun mal et ne cause aucun dommage à rien . Tout naît et s'achève par elle.

MARC-AURÈLE – Pensées pour moi-même

Posté par Auria_ à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 février 2018

La lune au matin
est prise dans les branches
d'un noyer farceur
Elle accueille février dans un silence bleuté

 

Lune dans le noyer

Posté par Auria_ à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2017

Ô vent

Ô vent emporte mes mots,
cours sur l’onde turquoise,
sur le sable battu par les flots ;
cours sur les terres arides,
par dessus les monts enneigés,
cours de rocher en rocher,
sur les pâturages brûlés,
cours d’arbre en arbre,
à travers les vignes dorées,
porte le parfum sucré des fleurs
la saveur des fruits gorgés de soleil
et le cri des sternes dans les sillages blancs.

Ô mon âme galope sur l’écume,
cours sur les embruns ;
enfourche les voiliers du ciel
et vogue jusqu’à l’horizon.
Cours sur les crêtes salées ;
cours jusqu’à mon Bien Aimé.
Dis lui que je bois la liqueur de son cœur
et m’enivre du vin doré des vignes ;
porte lui mes pensées,
et la déchirure de mon cœur.
Elles me mènent vers lui
et me guident au-delà.

Posté par Auria_ à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Lumière

La lumière est un chant,
elle attend notre souffle.
Elle coule sur le vent faisant frémir les nues,
exhale son parfum sur un brin d'arc-en-ciel
et laisse sur ma peau quelques gouttes de toi.

 

Posté par Auria_ à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2017

Le soleil qui là-haut gouverne les saisons, soleil de l'almanach, soleil de tout le monde, éclaire l'honnête homme et le brigand immonde en même temps, de ses mêmes rayons. Mais l'astre du poète est un regard de femme, soleil bleu, noir, vert, gris qui fait naître dans l'âme, une moisson de fleurs sous ses baisers féconds.

Alphonse Karr

Posté par Auria_ à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 novembre 2017

Sur un ciel d'argent
Un bruyant nuage noir
Des oies sauvages
Quand s'effacent les rêves, viennent froideur et douceur.

Posté par Auria_ à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2017

La poésie est une plante libre ; elle croît partout sans avoir été semée. Le poète n'est pas autre chose que le botaniste patient qui gravit les montagnes pour aller la cueillir.

Gustave Flaubert - Lettre à Louise Collet

Posté par Auria_ à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2017

La lune à ma fenêtre
a fait fuir le voleur
Quel dommage !
Avant qu'il ne parle de toi, la nuit s'est dérobée...

Posté par Auria_ à 14:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 octobre 2017

Dans le marronnier un battement d'ailes
et un chant d'oiseaux.
La lumière bruit dans le feuillage
où brillent des larmes de nuit.

Posté par Auria_ à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2017

Un tapis de soie
comme un souvenir de toi.
Belles perennes.
Sur la verdure moirée, des baisers d'éternité

 

Posté par Auria_ à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]