La substance du Tout est docile et plastique.
La raison qui la règle n'a en elle-même aucun motif de mal faire, car elle n'a rien de mauvais, ne fait aucun mal et ne cause aucun dommage à rien . Tout naît et s'achève par elle.

MARC-AURÈLE – Pensées pour moi-même