Je ne sais plus pleurer
et je ne sais plus rire.
Je ne sais plus aimer,
mais ne sais pas haïr.
D’un côté est l’espoir,
de l’autre le désespoir
Je ne sais où aller,
je suis perdue,
je ne sais où aller,
Ta main n’est plus.
Où donc es-Tu,
Toi qui savais ouvrir
l’ombre de mon antre,
pousser ma porte
de Ta tendre lumière ?

Où donc es-tu mon âme,
Toi qui criais famine 
sur les dunes de l’oubli ?
Toi qui faisais l’amour à l’aube
et faisais resplendir le crépuscule ?
Tes doigts caressaient Son regard,
tes lèvres effleuraient Ses sourires.
Dans la chaleur de ton ventre,
Tu L’accueillais,
Dans la splendeur de ton cœur,
tu Le chantais
quand, de vos émois,
naissait le jour
enfanté par la lune.

Bien Aimé, où donc Es-Tu ?
Murmure pascal emporté par les vents.
Poussière d’étoiles
dispersée loin des aîtres des églises.
Le Tombeau vide de sens
est plein du sang des crucifiés,
de nos errances et de nos cris.

 

 

Church-Light-2
Mesmerizing Pictures of Light in Church