Au douzième sens la nuit ruisselle
D’un voile de soie
Voile d’aimer qui me pose
Près de ta flamme
Et chaque crépitement du feu
Etincelle mon désir
Dans le creuset de ta pensée
Je me coule
Brûlante lave qui consume mes sens
Et évapore les jours
Qui nous séparent
Tes murmures trempent mon âme
Sur l’enclume de ton cœur
Elle se forge
Au feu d’un tel amour je me révèlerai
Ou bien me briserai

 

83410531_p